Comment créer une formation en techniques de feedback constructif pour les superviseurs ?

janvier 6, 2024

Dans un monde professionnel en constante évolution, la formation continue des employés est devenue une nécessité. Dans ce cadre, les superviseurs ont un rôle crucial. Ils sont en première ligne pour transmettre les informations, valoriser les compétences, et accompagner le développement de leurs équipes. Pour ce faire, ils doivent maîtriser l’art du feedback. C’est ce que nous allons vous aider à mettre en place dans cette formation dédiée à vos managers.

Définir les objectifs de la formation

Avant de concevoir une formation, il est essentiel de définir clairement ses objectifs. Qu’est-ce qui doit changer après la formation ? Quelles compétences les superviseurs doivent-ils acquérir ou renforcer ? En matière de feedback, les objectifs peuvent être multiples : améliorer la communication au sein de l’équipe, encourager le développement des compétences, résoudre les problèmes de performance, etc.

Le retour des employés peut vous aider à cibler les problématiques à aborder. N’hésitez pas à leur demander leur ressenti et leurs suggestions, par exemple via un bouton de feedback sur votre intranet d’entreprise, ou lors d’une réunion d’équipe.

Concevoir le contenu de la formation

Une fois les objectifs définis, il est temps de passer à la conception du contenu de la formation. Le feedback est un processus complexe qui nécessite une compréhension claire de plusieurs éléments : le contexte du travail, les compétences individuelles de chaque employé, les objectifs de l’entreprise, etc.

Vous pouvez commencer par une formation théorique sur les principes du feedback : qu’est-ce que c’est ? Pourquoi est-ce important ? Comment est-il perçu par les employés ? Vous pouvez ensuite aborder des techniques plus pratiques : comment donner un feedback constructif ? Comment gérer les réactions des employés ? Comment suivre l’évolution après le feedback ?

Créer des activités pratiques

La théorie est importante, mais la pratique l’est tout autant. Pour être vraiment efficace, votre formation doit incorporer des activités pratiques où les superviseurs auront l’occasion de mettre en application les techniques de feedback qu’ils ont apprises.

Ces activités peuvent prendre plusieurs formes : des jeux de rôle, des études de cas, des simulations, etc. Assurez-vous de varier les formats pour maintenir l’engagement des participants et répondre à leurs différents styles d’apprentissage.

Intégrer les outils digitaux

Dans un monde de plus en plus numérique, l’intégration des outils digitaux dans la formation est un atout majeur. Vous pouvez par exemple utiliser une plateforme d’apprentissage en ligne comme iGuru pour diffuser les contenus de la formation, organiser des sessions de travail en équipe, et suivre l’avancement de chaque participant.

Les outils digitaux offrent aussi la possibilité d’incorporer des éléments interactifs dans la formation. Par exemple, vous pouvez créer des quiz pour vérifier la compréhension des participants, ou encore intégrer des boutons de feedback pour recueillir leurs impressions et suggestions.

Mesurer l’efficacité de la formation

Enfin, il est crucial de mesurer l’efficacité de la formation. Cela vous permettra de vérifier si les objectifs ont été atteints, d’identifier les points à améliorer, et de démontrer la valeur de la formation à l’entreprise.
Pour cela, vous pouvez utiliser plusieurs méthodes : des enquêtes de satisfaction, des tests de compétences, l’observation du comportement des superviseurs en situation réelle, etc.

Ne sous-estimez pas l’importance de cette étape : c’est elle qui vous permettra de faire évoluer votre formation et de la rendre toujours plus pertinente et efficace.

Utilisation des boutons de feedback dans la formation

Dans toute formation, le retour d’information est essentiel. Il permet non seulement de mesurer l’efficacité de la formation, mais aussi d’ajuster le contenu en fonction des besoins des participants. C’est pourquoi l’intégration de boutons de feedback est une étape cruciale dans la conception de votre formation.

Il s’agit de boutons intégrés à la plateforme de formation, tels que le WGL button ou le iGuru button, qui permettent aux participants de partager instantanément leur ressenti sur un module, une activité ou l’ensemble de la formation. Ils peuvent par exemple indiquer s’ils ont trouvé une section trop difficile, trop facile, ou s’ils ont des suggestions pour l’améliorer.

Ces boutons peuvent être personnalisés pour correspondre à l’esthétique de votre formation. Vous pouvez par exemple modifier leur border color, leur background color ou leur icon color pour qu’ils s’intègrent harmonieusement à votre design. Par exemple, vous pouvez opter pour un color ffffff pour le background et le texte, et un color iguru pour l’icône.

N’oubliez pas de prévoir un espace suffisant pour ces boutons : l’iguru soc spacing size peut être un bon point de départ. Enfin, pensez à tester le button link et le link hover pour vous assurer que tout fonctionne correctement. Le hover color et le hover border doivent être visibles mais pas trop distrayants.

En intégrant ces boutons de feedback, vous donnez la possibilité à vos superviseurs de participer activement à l’amélioration de la formation. C’est un excellent moyen de les impliquer et de leur montrer que leur opinion compte.

Le rôle du feedback positif dans la formation

Le feedback n’est pas seulement un outil pour corriger les erreurs ou les problèmes de performance. C’est aussi un moyen puissant d’encourager les bons comportements et de valoriser les compétences. C’est ce que l’on appelle le feedback positif.

Dans votre formation, veillez à mettre l’accent sur l’importance du feedback positif. Expliquez à vos superviseurs comment et quand donner un feedback positif, et encouragez-les à l’intégrer à leur pratique quotidienne.

Vous pouvez par exemple leur proposer des activités pratiques sur ce thème, comme des jeux de rôle où ils devront donner un feedback positif à un collaborateur. Ou bien des études de cas où ils devront analyser une situation et déterminer le type de feedback positif le plus approprié.

En mettant l’accent sur le feedback positif, vous aiderez vos superviseurs à créer une culture d’apprentissage positive au sein de leur équipe. Ils seront plus à même de reconnaître les efforts de leurs collaborateurs, de les encourager à se développer, et de créer un environnement de travail où tous se sentent valorisés.

Conclusion

Le feedback constructif est un outil précieux pour tout superviseur. Il permet de guider les employés, de faciliter leur développement, et de maintenir une communication ouverte et honnête au sein de l’équipe. En concevant une formation dédiée à cette compétence, vous investissez dans le bien-être de vos employés et dans la réussite de votre entreprise.

N’oubliez pas que la formation est un processus continu. Soyez prêt à adapter le contenu en fonction des retours des participants, à intégrer de nouveaux outils comme les boutons de feedback, et à réitérer la formation régulièrement pour garantir son efficacité.

Enfin, rappelez-vous que le feedback n’est pas seulement un outil pour corriger les erreurs. C’est aussi un moyen de valoriser les compétences, de renforcer la confiance en soi, et de créer une culture d’apprentissage positive. Encouragez donc vos superviseurs à donner un feedback positif aussi souvent que possible, et montrez-leur par l’exemple que tous les efforts méritent d’être reconnus et valorisés.